Le point de vue de personnalités, dirigeants, chercheurs, leaders d'opinion sur un sujet d’actualité ou sur un sujet structurant pour la transformation numérique et la transition énergétique.

Stocker l’énergie permet de relever le défi consistant à garantir un approvisionnement flexible et fiable à partir de sources d’énergie dépendantes des conditions météorologiques. Les progrès technologiques sont un précieux atout.

Le développement des énergies renouvelables, notamment éolienne et solaire, ouvre des perspectives prometteuses dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais le chemin qui mène à cette transition énergétique essentielle est encore semé d’embûches. La principale difficulté aujourd’hui consiste à gérer un équilibre difficile entre une production d’électricité plus variable et une demande fluctuante résultant de l’évolution du comportement des consommateurs avec l’essor des véhicules électriques et de l’utilisation des nouvelles technologies. Par définition, les énergies éolienne ou solaire dépendent en effet de la météo. Contrairement aux centrales à combustibles fossiles, elles ne peuvent pas être activées en réponse aux changements de consommation. Toutefois, le développement des réseaux intelligents peut aider à mieux gérer ces variables pour proposer une offre plus flexible et plus réactive à mesure que la production, la demande et le stockage d’énergie entrent en jeu.

La technologie a beaucoup progressé

Composant majeur de ces réseaux intelligents : le stockage d’énergie. Cette technique peut être à la fois un moyen d’économiser un surplus d’énergie pour une utilisation ultérieure et une source d’énergie supplémentaire lorsque la demande dépasse la production. Ces dernières années, l’avancement des nouvelles technologies notamment liées aux batteries, à l’alimentation en air comprimé, à l’alimentation au gaz et aux volants d’inertie rend ces solutions de plus en plus viables. Omexom, marque de VINCI Energies dédiée à la transition énergétique, a joué un rôle déterminant dans le développement et la mise en œuvre de certaines de ces innovations, notamment les batteries lithium-ion. Aux Pays-Bas, par exemple, Omexom a réalisé le premier stockage de batteries en Europe pour le géant mondial de l’énergie AES. L’installation de stockage de batteries lithium-ion de 10 MW, à l’est de Vlissingen, constitue ainsi une réserve pour le gestionnaire de réseau de transport local Tennet, en maintenant une fréquence constante de 50Hz.

Le stockage, une promesse d’économies

Mais le stockage d’énergie n’est pas réservé aux seuls opérateurs de réseau électrique. Les entreprises ont également tout intérêt à utiliser ces techniques de stockage qui peuvent leur permettre de réduire considérablement leurs dépenses en électricité en utilisant par exemple leur réserve lors des périodes de tarification de pointe.

Le stockage de l’énergie, élément clé d’un réseau électrique intelligent, flexible et responsable

Les particuliers également peuvent réaliser de substantielles économies. En stockant par exemple l’énergie des panneaux solaires sur leurs toits, ils peuvent ainsi économiser d’autant l’électricité qu’ils achètent sur le réseau. Le mouvement vers une utilisation accrue des techniques de stockage d’énergie est en marche. D’autant plus qu’il répond à une attente forte au niveau écologique : les opérateurs de réseaux comme les entreprises peuvent ainsi affirmer leur engagement en matière de développement durable et les particuliers réduire leurs émissions et leurs coûts énergétiques.

On peut ainsi imaginer à court terme le déploiement par exemple de la technologie des batteries lithium-ion particulièrement adaptée au stockage d’énergie dans les usines, les bureaux, les maisons et les véhicules. Alors, le stockage de l’énergie deviendra un élément clé d’un réseau électrique intelligent, flexible et responsable, entièrement alimenté par des énergies renouvelables.

12/03/2020

Spencer Thompson, Business Development Director, Omexom UK & ROI

Spencer Thompson, Business Development Director, Omexom UK & ROI

Découvrez d'autres

Rochdi Ziyat, PDG de VINCI Energies UK & RoI Rochdi Ziyat, PDG de VINCI Energies UK & RoI

Recruter la prochaine génération d’ingénieurs est un défi majeur

Comme d’autres pays d’Europe, le Royaume-Uni manque d’ingénieurs. Les raisons de cette pénurie sont nombreuses,...

Lire l'article

Thomas Leseigneur, responsable Innovation Actemium (VINCI Energies) Thomas Leseigneur, responsable Innovation Actemium (VINCI Energies)

Smart energy : l’optimisation énergétique appliquée à l’industrie du futur

L’amélioration énergétique de l’outil industriel français doit trouver ses racines dans l’optimisation de sa compétitivité :...

Lire l'article