Depuis qu’il a franchi en 2019 la barre symbolique des 50% de son mix énergétique issu des énergies renouvelables, le Danemark fait figure d’éclaireur dans la difficile progression de la transition énergétique au niveau mondial. Son principal atout est l’éolien qui a représenté en 2019 à lui seul 47% du mix énergétique total du pays contre 41% l’année précédente. La prise en compte de l’énergie solaire permet au champion européen du renouvelable d’atteindre les 50% du mix. La mise en place de Horns Rev 3, un nouveau parc éolien en Mer du Nord, explique en partie cette montée en charge. La construction de trois autres parcs d’ici 2030 va permettre au Danemark, qui n’a jamais investi dans le nucléaire, d’améliorer encore son mix énergétique gracie au vent.

15/10/2020

En savoir plus :
https://usbeketrica.com

Découvrez d'autres