En s’appuyant sur les nouvelles possibilités offertes par l’intelligence artificielle en matière de traitement des images, Axians Italie développe le « Venice Crowd Project », destiné à mieux gérer les flux de touristes dans le centre de Venise.

Le centre historique de Venise, qui compte environ 53 000 habitants, accueille chaque année plus de 30 millions de visiteurs, soit 82 000 par jour. Cette manne touristique est certes une aubaine économique pour la Sérénissime mais c’est aussi la cause de nombreux problèmes, à commencer par ceux liés à la gestion des flux de cette foule de plus en plus nombreuse. La municipalité a donc lancé en février 2019 un appel d’offres pour concevoir et installer une solution intelligente analysant les flux de personnes dans le centre historique. L’idée est d’alimenter une Smart Control Room en données très précises, mises à jour toutes les 5 secondes, afin de faire des prévisions et prendre des décisions en temps réel.

« Nous installons 35 « portes » équipées d’un ou de plusieurs capteurs pour détecter les flux de piétons tout au long de leur parcours dans Venise. »

Les applications concrètes de ce nouveau système doivent permettre par exemple d’émettre des alertes automatiques en matière de sécurité (mouvement de foule…), d’améliorer l’efficacité et la qualité du service de transport (bus, train et vaporetto), de suggérer aux touristes les meilleurs moments et heures de visite ou encore d’optimiser l’offre de services de la ville.

Vision stéréo et « radio sniffers »

En mai 2019, c’est la solution « data driven » d’Axians Italie qui a été retenue dans le cadre de cet appel d’offres. « Nous avons proposé à travers le Venice Crowd Project d’installer 35 « portes » équipées d’un ou de plusieurs capteurs pour détecter les flux de piétons tout au long de leur parcours, de la gare routière au niveau de la piazzale Roma et de la gare ferroviaire Santa Lucia jusqu’à la piazza San Marco », explique Andrea Troisi, IoT Team Manager chez Axians Italie.

« Les données de chaque site sont acheminées vers la Smart Control Room via des connexions à fibre optique et 4G LTE, toutes deux sécurisées avec des tunnels VPN », ajoute-t-il.
Les capteurs ont la particularité d’être « intelligents ». Ils intègrent deux technologies différentes utilisées de concert et en temps réel, à savoir une analyse vidéo stéréo avec des caméras 3D offrant une précision de détection de 98 % et des « radio sniffers » pour détecter les appareils mobiles (wifi et Bluetooth Low Energy).

« Ces capteurs délivrent non pas des images ou des vidéos brutes mais des paquets de data très précises et anonymes, permettant ainsi de respecter la confidentialité des données personnelles conformément à la législation européenne », précise Andrea Troisi. Au-delà de la prouesse technique ayant consisté à concevoir un logiciel ad hoc pour gérer toutes ces données en temps réel, Axians a dû également s’adapter aux exigences et spécificités de la Cité des Doges. « Il a fallu par exemple faire en sorte que les capteurs restent invisibles aux yeux des passants pour respecter l’esthétique des monuments, travailler de nuit dans certains lieux étroits et à très fort trafic et louer une flotte de bateaux pour transporter le matériel sur place », confie Andrea Troisi.

12/03/2020