La combinaison de caméras PYROsmart® (un système infrarouge intelligent) et de moniteurs d’extinction automatique dote Renewi, une entreprise de traitement des déchets, d’un système de sécurité très performant.

Sur un tapis roulant progressent des déchets de toutes sortes. Ils vont être triés mécaniquement et orientés dans différents lieux de stockage en fonction de leur nature. Dans l’entrepôt balayé en permanence par des caméras PYROsmart® qui traquent les chaleurs anormales, l’une d’elles fixe son objectif sur un point qui pourrait bien se transformer en départ de flammes.

Pas de signe d’incendie à ce stade, mais le degré de chaleur repéré correspond à celui d’un feu qui couve à l’intérieur de l’amas de déchets. Après un temps d’observation, la température ne baissant pas, le système commandé par les caméras PYROsmart® déclenche le moniteur d’extinction automatique dans la zone critique tandis que les entrepôts sont évacués.

Ce système est opérationnel à Puurs, dans la province d’Anvers, en Belgique, dans les locaux de Renewi, une entreprise spécialisée dans le traitement et le recyclage des déchets. Les professionnels de ce secteur sujet aux départs de feu sont particulièrement sensibilisés aux questions de sécurité incendie.

En effet, lorsqu’il se combine aux températures caniculaires, l’échauffement des déchets stockés temporairement dans l’attente de leur tri et de leur prétraitement peut engendrer un début d’incendie. De même, dans les parties mobiles de l’installation, comme le tapis roulant qui achemine les déchets, ou le broyeur, il ne faut pas négliger les risques de départ de feu liés à la compression de piles, telles que celles que l’on trouve dans les smartphones.

Autant de facteurs de risques qui ont conduit la société Renewi, décidée à accroître les performances de son dispositif de sécurité, à se doter d’un système unique et ultramoderne de protection contre l’incendie et à en équiper son hall de tri à Puurs.

Caméras PYROsmart® et extinction automatique

« Totalement innovant en ce qu’il combine l’usage de caméras PYROsmart® détectant les feux potentiels et un système d’extinction automatique à l’aide de moniteurs à eau, ce système est le premier à être installé au Benelux sous cette forme combinée », précise Erik Bergman, directeur de Cegelec Fire Solutions Pays-Bas, l’entreprise de VINCI Energies qui a conçu et réalisé cette installation.

Dans l’entrepôt de Renewi, quatre caméras PYROsmart® sont réparties dans les quatre zones du hall qui sont scannées toutes les deux minutes. A chaque passage, les caméras infrarouges balaient une zone de trois mètres sur trois et surveillent la moindre hausse de température mètre carré par mètre carré.  Cegelec Fire Solutions a également installé un système complémentaire équipé d’une cinquième caméra PYROsmart® au-dessus du tapis roulant de l’installation de broyage. Cette caméra scanne en continu le flux entrant et en cas d’élévation de température, le tapis est alors automatiquement arrêté, la vanne ouverte et le départ de feu éteint par trois gicleurs ouverts.

Lorsqu’une température élevée est détectée par une caméra PYROsmart®, le système de détection déclenche d’abord une préalarme d’évacuation. Si la température continue de monter, alors l’alarme principale est déclenchée pour évacuer les lieux. Peu de temps après le départ des personnes présentes dans l’entrepôt, le moniteur d’arrosage lance automatiquement son programme pour éteindre le feu dans le monticule de déchets. Le débit de chaque moniteur d’arrosage est d’environ 1 300 litres à la minute.

Objectif : anticiper

« Dans le domaine particulier du stockage et du traitement des déchets, les débuts d’incendie ne sont pas forcément repérables », souligne Erik Bergman. En effet, la plupart ne sont pas des feux de surface, mais des feux situés dans l’épaisseur de la couche de déchets. « C’est la raison pour laquelle Cegelec Fire Solutions a opté pour le système PYROsmart®, capable de reconnaître un feu qui couve en profondeur, à l’intérieur d’un monticule », explique-t-il.

« L’objectif est de repérer les possibles départs de feu avant le début d’incendie. Et ainsi d’anticiper et d’intervenir en amont. »

L’entreprise a connecté une citerne d’eau de 340 m3 reliée à une pompe diesel qui envoie l’eau sous pression au moniteur d’arrosage. La puissance du jet disperse la couche de déchets supérieure, ce qui permet à l’eau de pénétrer plus profondément dans la montagne de détritus et d’atteindre ainsi les feux qui couvent. « C’est là tout l’intérêt du système que nous avons installé chez Renewi, poursuit Erik Bergman. L’objectif est de repérer les possibles départs de feu avant le début d’incendie. Et ainsi d’anticiper et d’intervenir en amont. »

Quand le système automatique d’arrosage est déclenché, les pompiers sont alertés. Une fois sur les lieux, ils ont le choix d’arrêter le système automatique pour prendre la main avec leur matériel, ou bien de se servir du moniteur d’arrosage en le guidant avec un joystick. « Satisfait de la solution mise en place à Puurs, Renewi a confié un nouveau projet à Cegelec Fire Solutions pour déployer ce dispositif sur un autre site », conclut Erik Bergman.

 23/07/2020