A Bâle, en Suisse, Axians et Actemium (VINCI Energies) ont su innover ensemble pour trouver rapidement des solutions permettant de poursuivre l’activité en toute sécurité malgré le Covid-19.

Avec une superficie d’environ 100 000 m2, le site uptownBasel à Arlesheim, dans la banlieue de Bâle, est le plus grand chantier de construction du nord-ouest de la Suisse. Un chantier de premier plan, pour un projet appelé à devenir un centre de compétences pour l’industrie 4.0, qui n’a jamais cessé malgré la pandémie de Covid-19.

En effet, contrairement à certains autres pays comme la France, la Suisse n’a pas suspendu les chantiers sur son territoire pendant la crise. « En revanche, le Conseil fédéral a imposé des mesures strictes pendant les travaux, dont le respect d’une distance minimale de 2 m, en les assortissant de nombreux contrôles », explique Nicolas Muller, chef d’entreprise d’Actemium Automation & Industrial IT.

C’est précisément sur ce sujet de la sécurité des chantiers en pleine crise sanitaire mondiale que la filiale de VINCI Energies, spécialisée dans l’optimisation des process industriels, a été sollicitée par sa société sœur Axians.

Début avril 2020, cette dernière, responsable du volet technologies de l’information et de la communication du chantier de Bâle, a en effet été chargée par le maître d’ouvrage de trouver une solution pour respecter au mieux les règles d’hygiène. Et permettre une poursuite d’activité en toute sécurité.

Système embarqué sur les casques

Certes, des installations sanitaires ont été agrandies, des aires de pause supplémentaires ont été créées et davantage de machines à café et de distributeurs automatiques ont été installés. Mais il a fallu aller plus loin, car, concentrés sur leurs tâches, les personnels du chantier courent souvent le risque, par inadvertance, de ne pas respecter les nouvelles règles, notamment celles de distanciation physique.

En collaboration avec Axians, Actemium a donc imaginé et conçu, en seulement deux jours, le prototype d’un outil permettant de mieux protéger les personnes intervenant sur le chantier.

« Placé sur les casques des personnels, le système, élaboré à partir de la technologie Bluetooth, est capable d’évaluer les distances entre deux appareils, donc deux personnes, et d’alerter par un signal sonore ou une vibration dès qu’ils se trouvent à moins de 2 m l’un de l’autre », explique Nicolas Muller.

Un outil simple et efficace

Convaincu, uptownBasel accepte de développer l’idée. Ce groupe de co-innovation décide même d’en faire un vecteur de communication pour son projet immobilier résolument orienté vers les nouvelles technologies et le collaboratif. Une vidéo sur le nouvel outil est produite par ses équipes et diffusée à la télévision suisse.

« Une cinquantaine de clients de VINCI Energies souhaitent utiliser ce nouvel outil sur leurs propres chantiers. »

« Son partage sur le réseau interne Yammer de VINCI Energies a amplifié le phénomène. Depuis, nous avons été contactés par une cinquantaine de clients qui souhaitent utiliser ce nouvel outil sur leurs propres chantiers », se réjouit Nicolas Muller, qui estime à quelque 50 000 le nombre d’appareils qui, à terme, pourraient être commercialisés.

Perfectionné avec le concours de la start-up alsacienne Insolem, spécialisée dans les systèmes embarqués et qui a développé une platine électronique ad hoc, l’appareil est en cours d’industrialisation. « Fin mai, nous pourrons en vendre 800 et 3 000 d’ici mi-juin », avance Nicolas Muller.

Pour l’heure, une centaine de boîtiers sont testés sur le chantier de Bâle. « Les premiers utilisateurs ont été des plaquistes qui travaillent généralement en binôme. Cela leur permet de mieux respecter le port du masque lorsqu’ils ont des opérations à réaliser en proximité », relève le chef d’entreprise d’Actemium Automation & Industrial IT.

Il insiste sur le fait que ce nouvel outil ne peut en aucun cas « tracer » les personnes. « Cela reste uniquement un moyen de sensibiliser au respect des distances, en ligne avec d’autres initiatives de « smart safety » prises par le Groupe pour lesquelles simplicité et agilité sont des ingrédients importants. »

 

17/06/2020