dashboard

Glasgow City Council’s Future Cities Demonstrator Programme, funded by Innovate

Capter les données est une étape indispensable mais non suffisante : les rendre lisibles sur une interface unifiée permet de prendre des décisions sûres.

Plateforme interactive qui offre aux collectivités, aux entreprises et aux citoyens la possibilité d’avoir une vision approfondie et continue de la réalité changeante d’une ville et d’analyser les résultats en fonction des budgets alloués, le dashboard est aujourd’hui un instrument clé de la performance de la smart city.

A Dublin, par exemple, ces sources d’informations ont été placées en accès libre pour permettre aux décideurs et aux habitants de s’approprier les flux de leur propre territoire. Régulièrement citée comme exemple de smart city, Singapour a conduit des études en temps réel sur la satisfaction des usagers des transports publics qui ont corrigé progressivement les petites insuffisances.

Indicateurs et benchmarks

Le dashboard n’est pas réservé aux capitales ou aux métropoles d’envergure internationale. Des cités de taille plus modeste comme, en Allemagne, Gütersloh, Bochum, Essen ou Aix-la-Chapelle, avec lesquelles travaille Axians Infoma (VINCI Energies), ont également opté pour le « smart city dashboard ».

« Sur la base de milliers d’indicateurs clés de performance, les villes peuvent bâtir leur propre configuration et créer un benchmark sur leurs objectifs ou sur les résultats d’autres villes, en adaptant la taille ou la région pour affiner la comparaison », explique Oliver Couvigny, Managing Director Business Area Public pour Axians Infoma.

Le tout est de réussir à convaincre les pouvoirs publics ou les exploitants d’ouvrir leurs barrières numériques. A Paris, la RATP a ainsi pris le temps d’évaluer les risques et opportunités avant de rendre publiques les données en temps réel des transports en commun parisiens. « La participation citoyenne est cruciale pour les smart cities », observe par ailleurs Oliver Couvigny, pour qui la data intra-urbaine « n’est plus une boîte noire ».

18/04/2017