Le Quick Scan Energy est un audit énergétique développé par Actemium qui permet d’identifier des actions d’économies d’énergie sur un site industriel afin de réduire la facture énergétique.

Plus du tiers (36 %) de la consommation de combustibles dans l’industrie française, soit 109,5 TWh, part chaque année en fumée. Ces chiffres, issus d’une étude de l’ADEME, soulignent les potentiels de récupération de la chaleur fatale dans l’industrie. Cette chaleur résiduelle issue d’un procédé et non utilisée par celui-ci est au cœur de l’outil Quick Scan Energy proposé depuis 2016 par Actemium, la marque de VINCI Energies dédiée à la performance industrielle.

« Le Quick Scan Energy est un audit énergétique, réalisé sur une période courte – en général une journée –, qui permet d’identifier des actions d’économies d’énergie sur un site industriel afin de réduire la facture énergétique », explique Alexia Tassin, Industry 4.0 Engineer chez Actemium.

L’audit permet également d’expliquer à l’industriel les différentes subventions et aides qui peuvent être associées à telle ou telle mesure engagée : Certificat d’économies d’énergie, Fonds Chaleur, prime PRO-SMEn

« Nous proposons de détecter les gisements d’économies d’énergie via la quantification de la chaleur fatale d’un site industriel. »

Les projets initiés suite à un audit Quick Scan Energy sont essentiellement d’ordre thermique et électrique. « Ces pistes d’économies peuvent passer par des solutions de récupération de chaleur des fumées d’un four industriel ou d’une chaudière pour chauffer par exemple de l’eau sanitaire », explique Alexia Tasin. Et d’ajouter : « On peut également installer des variateurs électroniques de vitesse afin de diminuer la consommation électrique des pompes qui ne seraient pas en fonctionnement continu tout au long de l’année. »

Un outil pour tous les secteurs d’activité

Ce travail d’audit s’appuie sur la connaissance approfondie d’Actemium en matière de process industriels acquise depuis de nombreuses années dans tous les secteurs d’activité.

Le Quick Scan Energy a ainsi déjà été utilisé par des industriels d’univers aussi variés que l’agroalimentaire, la chimie, la sidérurgie-métallurgie, l’automobile ou la cosmétique. « Nous avons suffisamment d’expérience pour détecter les gisements d’économies d’énergie via la quantification de la chaleur fatale d’un site industriel », précise Alexia Tassin.

Le Quick Scan Energy s’avère être également un précieux outil pour identifier les opportunités d’engager un contrat de performance énergétique (CPE) avec un client. « En plus de bénéficier de la bonification des Certificats d’économies d’énergie lors de la mise en place des actions de performance énergétique (APE), le CPE permet de renforcer la relation de confiance entre le client et Actemium qui s’engage sur un volume d’économies d’énergie primaire sur une période donnée », ajoute l’ Industry 4.0 Engineer d’Actemium.

10/06/2020