L’Etat le plus peuplé et le plus riche des Etats-Unis a adopté une loi qui fixe un objectif de 100 % d’électricité sans carbone en 2045. La part de l’énergie renouvelable, qui représente aujourd’hui quelque 20 % de l’électricité californienne, devrait ainsi croître pour atteindre 50 % de la production électrique de l’Etat en 2026, et 60 % en 2030. A terme, le mix d’énergies sans impact sur l’atmosphère pourrait comprendre une part de nucléaire et de sources qui restent à mettre au point. L’annonce de la décision de la Californie, considérée comme la cinquième puissance économique mondiale, prend un relief particulier dans un pays dont le président, Donald Trump, a décidé de se retirer de l’accord sur le climat de la COP21.

Découvrez d'autres