Blockchain, industrie, énergie, médecine, élections, données personnellesLa blockchain, cette technologie qui permet l’échange sécurisé d’informations entre pairs, pourrait bousculer à terme des industries et des services très différents, avance le MIT dans sa Tech Review. Le secteur de l’énergie, très dépendant de la donnée en temps réel pour équilibrer les réseaux et optimiser les prix d’achat et de vente, est concerné au premier chef. Le domaine du commerce des données personnelles, où règnent les Facebook, Google et consorts, pourrait bien lui être contraint de s’adapter à des citoyens qui reprendraient la main sur leurs données encryptées dans une blockchain. Les circuits alimentaires, devenus totalement traçables ne pourraient plus leurrer le consommateur sur une composition ou une provenance. La maîtrise de ses données médicales ultrasensibles est aussi une promesse de la blockchain, mais sa mise en œuvre est complexe. Dernier domaine, non commercial, virtuellement bousculé par cette technologie, le vote en ligne des citoyens qui deviendrait aussi infalsifiable qu’un bulletin déposé dans une urne.

Découvrez d'autres