Dupliquer la Terre pour mieux l’observer et modéliser les impacts à long terme du changement climatique sur l’humanité : c’est l’objectif de « Destination Earth », l’ambitieux projet de jumeau numérique porté par l’Agence spatiale européenne (ESA), en partenariat avec l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Une réplique digitale de notre planète qui simulerait l’atmosphère, l’océan, la glace et la terre avec une précision inégalée. Pour y parvenir, il faudra relever d’immenses défis, notamment en termes de puissance de calcul. L’Europe se donne dix ans pour réussir.

 

15/11/2021

En savoir plus :
https://ec.europa.eu

Découvrez d'autres