Cegelec City Solutions Vienna (VINCI Energies) est chargée de l’électricité, du câblage et de la protection anti-foudre de neuf nouvelles stations du métro de la capitale autrichienne.

Avec l’agrandissement de la ligne U2 et la construction de la ligne U5, la capitale autrichienne élargit et modernise son réseau métropolitain afin de mieux répondre aux besoins des quelque 2 millions d’habitants que devrait compter Vienne en 2030. « L’intersection de ces deux lignes constitue le meilleur apport possible à l’actuel réseau souterrain », estime Ingrid Monsberger-Köchler, en charge de la communication de Wiener Linien, le gestionnaire de l’U-Bahn viennois. « Les stations de Rathaus, Neubaugasse et Pilgramgasse vont devenir des correspondances souterraines clés avec les autres lignes de métro. »

Comme le réseau parisien, celui de Vienne permet aux voyageurs de rejoindre les principales gares ferroviaires, mais aussi de se connecter avec le S-Bahn, l’équivalent du RER français. Un maillage U-Bahn – S-Bahn que les travaux en cours vont notamment pouvoir approfondir, souligne la responsable de Wiener Linien : « En plus des correspondances de la gare centrale et de Meidling, les passagers vont pouvoir rejoindre le S-Bahn depuis le métro (U-Bahn) à Matzleinsdorfer Platz », une station nouvelle qui sera située sur le prolongement de la ligne U2.

Cette jonction supplémentaire ouvre la voie à « de nouveaux itinéraires tout en réduisant les temps de transport ». « Avec ces nombreuses intersections souterraines, indique le gestionnaire du métro, les nouvelles voies vont servir de catalyseur : elles ne vont pas seulement soulager les lignes très fréquentées, mais elles vont aussi améliorer l’efficacité de l’ensemble du réseau de transport public»

Un réseau agrandi et interconnecté

Le chantier en cours, pour lequel l’entreprise Cegelec City Solutions Vienna (VINCI Energies) est chargée de réaliser le câblage et les installations électriques, va agrandir notablement le réseau souterrain qui comprend aujourd’hui 80 km de voies où sont déployées 109 stations.

La ligne U2, qui relie Seestadt à Karlsplatz, va être modifiée de deux façons. Elle va d’une part être poursuivie de Rathaus à Neubaugasse et de Matzleinsdorfer Platz à Wienerberg, devenant ainsi la ligne de métro la plus longue du réseau. D’autre part, une partie de son tunnel et de ses voies va être utilisée pour faire passer la nouvelle ligne U5 de Karlplatz à Rathaus. Cet itinéraire se poursuivra à l’ouest vers le AKH et Elterleinplatz dans le district de Hernals.

Les travaux « doivent respecter les contraintes liées à la construction d’un réseau souterrain dans les quartiers du centre-ville ».

Quant à l’U5, elle sera « la première ligne souterraine entièrement automatisée de Vienne », précise la responsable de Wiener Linien, Ingrid Monsberger-Köchler. Cette innovation va nécessiter de « moderniser les stations, notamment celles de Karlsplatz à Rathaus qui seront équipées de portes-écrans ». Ces travaux vont entraîner la fermeture des stations concernées pendant un certain temps, mais « le reste du réseau souterrain ne sera pas perturbé », précise-t-elle.

Par ailleurs, l’intersection U2xU5 va combler un manque dans le cœur du réseau : une partie de Vienne où vivent et travaillent environ 370 000 personnes et où les lignes sont particulièrement chargées. Dans ce secteur, les passagers bénéficieront des nouvelles correspondances créées sur la ligne U2, de Seestadt à Wienerberg, et sur la ligne U5, de Karlsplatz à Elterleinplatz. « Dans l’ensemble du réseau, dix stations assurent aujourd’hui des correspondances pour le métro. Elles passeront à quatorze une fois réalisée l’intersection U2xU5 », précise Ingrid Monsberger-Köchler.

Des travaux jusqu’en 2026

Les travaux dans lesquels Cegelec City Solutions Vienna est impliquée devraient durer jusqu’en 2026. D’ores et déjà, la préparation de la première phase est engagée : construction des stations de Frankhplatz et Reinprechtsdorfer Straße et de l’intersection U2xU4 de Pilgramgasse, reconversion d’un tronçon de la ligne U2 qui va céder la voie à la ligne U5. Pour toutes ces stations, Cegelec procède à l’installation des conduits et des chemins de câbles, met en place le système de distribution électrique, ainsi que le câblage nécessaire aux systèmes d’évacuation de la chaleur et de la fumée.

« Toutes les opérations doivent respecter les contraintes liées à toute construction d’un réseau souterrain dans les quartiers du centre-ville, souligne l’exploitant Wiener Linien. Les travaux préparatoires comprenaient le renforcement des bâtiments, par exemple, afin que la construction des tunnels puisse se faire sous terre. Il faut aussi sur certains sites dévier la circulation et de façon générale veiller à limiter les inconvénients, comme le bruit, dus à la construction dans des zones densément peuplées. »

10/09/2020