Mesurer la température des personnes, dénombrer les flux et vérifier le port du masque, tel est le triptyque de la solution technologique innovante développée par Cegelec 3S pour garantir le meilleur respect des contraintes sanitaires dans les établissements recevant du public.

Depuis le printemps 2020, avec les mesures de distanciation physique les initiatives se sont multipliées pour proposer des solutions technologiques aux contraintes sanitaires. En France, la réouverture des commerces pendant l’été, puis à nouveau à quelques semaines des fêtes de fin d’année après le second confinement, a boosté le recours à ces outils, que ceux-ci soient destinés à mesurer la température des personnes ou enregistrer leur nombre pour réguler les flux.

Ainsi, au sein de VINCI Energies, l’entreprise Cegelec 3S, basée à Caen, dans l’ouest de la France, et spécialisée dans la conception de solutions système, sécurité et sûreté, a conçu dès les premières semaines du premier confinement une offre complète adaptée aux règles de sécurité Covid-19.

« Par un travail de programmation informatique et grâce à une bonne maîtrise du codage, nous avons pu travailler l’interopérabilité des matériels. »

Son approche : associer un système automatisé de détection de température, de comptage de personnes et d’alertes visuelles et/ou sonores pour réguler l’accès à un site, industriel ou commercial.

« Cette offre « sans contact » est née d’une initiative de notre service innovation qui s’est mis en relation avec des constructeurs de caméras thermiques avec l’intention d’en étendre les usages », raconte Jean Loop, chef d’entreprise de Cegelec 3S.

« Par un travail de programmation informatique spécifique et grâce à une bonne maîtrise du codage de ce type d’instruments, nous avons pu travailler l’interopérabilité de ces matériels pour ajouter à leur fonction première – la prise de température – d’autres fonctionnalités comme le repérage du port du masque, le comptage de personnes entrantes et sortantes, et l’ouverture ou non de l’accès à l’établissement », détaille-t-il.

Augmenter le retour sur investissement

Dans le cadre d’un travail préparatoire pour les magasins E. Leclerc, les équipes de Cegelec 3S ont même complété leur dispositif initial dès le mois d’avril avec une signalétique visuelle (feu vert/feu rouge) permettant de réguler les entrées, avec une remontée automatique de l’information au PC sécurité ou au Service de sécurité incendie et d’assistance à personnes (SSIAP) en cas de non-respect des consignes.

« Nous avons aussi la possibilité d’y adjoindre une solution automatisée de messages sonores d’information aux personnes », ajoute Jean Loop. Une multifonctionnalité qui offre « l’opportunité à l’acquéreur de notre offre « sans contact » d’augmenter sensiblement son retour sur investissement ». Le coût d’un équipement oscille entre 2 000 et 9 000 €, selon les services choisis.

Les différentes gammes de caméras développées par Cegelec 3S – de la simple caméra thermique à l’offre complète – ont déjà été déployées dans des EHPAD et des centres de formation de la région Normandie, mais aussi à la tour Total de La Défense à Courbevoie ou chez Masselin Tertiaire, filiale de VINCI Energies spécialisée dans le génie électrique tertiaire implantée près de Caen. 

14/01/2021

En savoir plus :
Voir la vidéo