Les contraintes spécifiques des établissements de santé nécessitent une infrastructure IT ad hoc qui peut déboucher sur des propositions techniques directement opérationnelles sur le plan médical.

Les hôpitaux, les cliniques, les EHPAD et tous les établissements de santé obéissent à des contraintes spécifiques très élevées, notamment en matière de continuité de service ou de respect de la vie privée. L’infrastructure IT est donc un enjeu très sensible qui doit être appréhendé de façon large.

« Les acteurs privés et publics du monde de la santé sur un même territoire sont amenés à coopérer et doivent donc s’interconnecter. C’est l’un des enjeux forts des stratégies de santé en France avec la création des GHT (Groupements hospitaliers de territoire) », rappelle Jean-Pierre Cariteau, responsable d’affaires Santé chez Axians.

Illustration de cet enjeu territorial : le cas du GHT Nord Ardennes, pour lequel la marque ICT de VINCI Energies a optimisé la sécurité de l’infrastructure IT (LAN, WLAN, firewall, filtrage d’URL…) des différents établissements du groupement en pleine homogénéisation de leurs systèmes d’information.

Le développement de la télémédecine, de la téléexpertise et de nombreux services du quotidien (prise de rendez-vous, accueil des visiteurs, gestion des lits dans l’hôpital…) sont autant de sujets que les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent améliorer considérablement.

« En relation étroite et permanente avec nos clients, nous pouvons leur apporter des solutions sur mesure, par exemple sur le problème de l’optimisation de la planification des ressources humaines dans les hôpitaux », note Eva Dauw, Branch Manager Healthcare & Public Services chez Axians Belgium.

Une obligation de continuité d’activité

Mais un paramètre essentiel doit sans cesse être pris en compte : l’obligation d’un plan de reprise et de continuité d’activité dans un environnement hospitalier nécessitant une disponibilité 24 h/24 h. Autres obligations de taille : le haut niveau de sécurité attendu compte tenu des données de santé traitées sur le réseau, une authentification rigoureuse des personnels médicaux y ayant accès en fonction de leur statut, l’exigence d’une stratégie de mobilité et une disponibilité des services pour le personnel soignant sur l’intégralité du territoire de santé.

Autant de besoins qui nécessitent une capacité de stockage spécifique à la santé (continuité de service, partage de données…), et donc disposer de bande passante importante entre les sites.

« Du fait d’une collaboration étroite et d’une connaissance fine de notre organisation, les équipes d’Axians ont pu s’intégrer dans la nouvelle infrastructure informatique sans nécessiter de changement organisationnel. »

« Pour répondre à ces enjeux, Axians, fort d’une expérience de plus de vingt ans dans le milieu médical et hospitalier, dispose d’une équipe de responsables d’affaires spécialisés qui partagent les bonnes pratiques dans les différents pays d’Europe », souligne Charline Moreau, Marketing & Development Manager Healthcare chez Axians.

Cette expertise partagée a permis à la marque de VINCI Energies de gagner récemment le projet « Santé en ligne de Poméranie » en Pologne. « Ce projet aboutira d’ici juin 2019 à la mise en place de systèmes de santé en ligne interopérables et intégrés de six hôpitaux dans divers domaines : création de dossiers médicaux électroniques, système d’information pour les patients et leurs familles, plateformes d’échange d’informations, enquêtes de satisfaction des patients… », détaille Bartosz Urbański, Project Manager d’Axians Poland.

Au plus près des besoins

Axians propose un large panel de solutions, de l’infrastructure de réseau en passant par le stockage jusqu’aux technologies d’analyse des données. Le cas d’Uroviva, une clinique suisse spécialisée en urologie associée à un réseau de dix cabinets dans la région de Zurich, illustre parfaitement cette capacité à répondre au plus près aux besoins des clients.

« Du fait d’une collaboration étroite et d’une connaissance fine de notre organisation, les équipes d’Axians ont pu s’intégrer dans la nouvelle infrastructure informatique sans nécessiter de changement organisationnel chez nous, raconte Danja Flury, Practice Manager chez Uroviva. La solution du cloud Axians répond aux souhaits de nos employés, ce qui les motive considérablement et leur donne plus de temps pour les tâches essentielles : le contact et le traitement de nos patients. »

Thalia Cohausz, Chief Clinic Operational d’Uroviva, ajoute : « Grâce au transfert de notre informatique sur le cloud Axians et au pack complet Workplace, nous avons pu regagner la flexibilité et la fiabilité qui nous faisaient cruellement défaut. Nos médecins et nos employés sont extrêmement satisfaits de cet outil. »

Des solutions techniques ad hoc

Cette connaissance du marché a permis à Axians de développer dans certains pays des solutions techniques ad hoc comme, en Belgique, myHealthBox (rendez-vous en ligne et gestion de son dossier patient) et My Registration (enregistrement autonome et sécurisé) ou, aux Pays-Bas, Vidavi (gestion des achats, de la logistique et du financement) et une application SAAS dédiée aux psychiatres.

« Mais au-delà de l’infrastructure réseau classique, nous proposons aussi un conseil basé sur l’analyse du processus client qui débouche sur des propositions techniques spécifiques et pérennes afin de résoudre des problématiques purement médicales », précise Charline Moreau.

Pour l’hôpital Ommelander aux Pays-Bas, Axians a ainsi permis de mieux réguler le flux patients des premiers secours et des urgences, ainsi que toute la chaîne des soins intensifs, optimisant du coup l’occupation du bloc opératoire. De l’expertise réseau au conseil opérationnel métier, Axians participe ainsi à la conception de l’hôpital du futur.