De la conception à la production de médicaments et de vaccins, la dimension IT est primordiale. La masse de données et la puissance de calcul en jeu nécessitent des capacités de stockage considérables. Exemple avec les datacenters d’un spécialiste français de la production pharmaceutique dont Axians est partenaire de premier rang.

Depuis plus de quinze ans, Axians travaille avec un industriel français leader de la production de médicaments et vaccins. La marque ICT de VINCI Energies intervient notamment sur une composante du service informatique hautement stratégique pour le groupe pharmaceutique français : le stockage de ses données. L’industriel s’est équipé dans ce domaine auprès de Dell EMC et NetApp.

Les « clusters de calcul » permettent de modéliser le résultat d’un vaccin sur un virus donné.

C’est sur la technologie de ce dernier qu’intervient Axians, l’une des deux seules sociétés en France à avoir le plus haut niveau de certification STAR auprès du prestataire de stockage américain.

« Nous sommes fournisseurs pour cette technologie, qui a comme avantage de proposer deux protocoles au sein d’une même baie de stockage, à savoir des solutions NAS (Network Attached Storage) et une architecture de type SAN (Storage Area Network) qui permettent le partage de volumétries de données importantes pour les utilisateurs et les serveurs applicatifs », explique Gaëtan Garcin, directeur régional d’Axians Cloud Builder.

Puissance et agilité

Mais le système NetApp offre bien d’autres bénéfices, selon le spécialiste d’Axians, à commencer par sa forte « scalabilité » (extensibilité), qui permet de monter sur des volumétries très élevées sans changer de système d’exploitation.

Ainsi, aujourd’hui, chez cet industriel, ces solutions de stockage hautement disponibles représentent déjà plus de 4 pétaoctets de données. « L’autre avantage du système NetApp est de présenter une très forte résilience et une grande disponibilité qui peuvent parer à tout type de panne en ayant la capacité de basculer facilement sur d’autres datacenters », ajoute Gaëtan Garcin.

La première mission d’Axians auprès de ce client est de conseiller le groupe en matière de design d’architecture, notamment en choisissant les technologies les plus à même de faire évoluer le système NetApp afin qu’il reste toujours à la pointe de la performance.

« Chaque année, notre client ajoute en effet plusieurs centaines de téraoctets à son système de stockage », fait remarquer l’expert d’Axians qui, en plus du datacenter central, s’occupe également d’équiper les sites locaux installés dans les différentes usines du groupe.

La marque de VINCI Energies apporte enfin toute la technologie nécessaire au provisionnement de data via le cloud public. « En plus des datacenters centraux et locaux, le cloud public permet de répondre de façon dynamique et agile à des besoins de stockage ponctuels ou spécifiques », précise Gaëtan Garcin.

Capacités de calcul et recherche fondamentale

Par ailleurs, il est un autre domaine dans lequel Axians, via sa Business Unit HPC (High Performance Computing) et IA, apporte son expertise : le maintien en condition opérationnelle des deux plateformes de calcul européennes dédiées à la recherche fondamentale sur les vaccins.

« Nous contribuons en permanence à l’évolution des capacités de calcul de ces machines afin d’éviter toute interruption qui serait extrêmement dommageable : le temps de calcul sur ces plateformes est en effet de plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Tout arrêt signifie une perte de productivité pour tous les chercheurs qui mènent différents types de calculs en parallèle », explique Gaëtan Garcin.

L’enjeu est de taille, car ces « clusters de calcul », sorte d’agrégateurs de serveurs offrant des puissances de calcul considérables, permettent par exemple de modéliser le résultat d’un vaccin sur un virus donné. Grâce à l’IA, ces plateformes déblayent le terrain pour ne garder qu’un ou deux candidats vaccins, les plus prometteurs, raccourcissant ainsi le temps d’élaboration du produit, comme en témoigne, ces derniers mois, la rapidité avec laquelle des vaccins contre la Covid-19 ont pu être mis au point.

« Dans ce cadre, notre travail consiste aussi à optimiser les architectures adaptées aux codes de calcul créés par les chercheurs. Nos data scientists travaillent ainsi indirectement sur le cœur de métier du client », relève le directeur régional d’Axians Cloud Builder.

11/03/2021