En associant Internet des objets et intelligence artificielle, Axians Belgique a développé une application destinée à optimiser les rendements agricoles, l’efficacité au moment de la récolte, la traçabilité des produits alimentaires et la consommation de carburant des machines. 

Pendant les récoltes, le temps est compté. Compte tenu du coût d’immobilisation des machines agricoles, dans les grandes exploitations, les moissonneuses-batteuses tournent à plein régime de l’aube à la nuit tombée. La coordination entre les conducteurs est alors essentielle afin d’optimiser le processus de récolte tout en réduisant la consommation de carburant.

C’est dans cet esprit qu’Axians Business Applications en Belgique (VINCI Energies) a conçu, en cocréation avec CNH Industrial, une solution faisant appel, comme dans les process industriels, à des capteurs d’IoT et à un modèle d’intelligence artificielle.

Baptisée « Harvest Coordination App  » l’application mobile, multiOS (iOS, Android) et multilingue, sert de tableau de bord en temps réel aux agriculteurs. Les conducteurs échangent par messagerie instantanée, visualisent la jauge de remplissage de la benne et sont informés du temps restant avant de terminer le champ.

La Harvest Coordination App fonctionne comme un tableau de bord en temps réel pour les agriculteurs. 

D’autres indicateurs complètent cet outil dernier cri, comme le taux d’humidité des cultures, le rendement par mètre carré, ou la qualité des grains (valeurs nutritives). Le conducteur reçoit aussi une alerte de sécurité quand une personne est à proximité de son véhicule.

Une IA entraînée avec des milliers d’images 

Dès que la moissonneuse-batteuse a effectué ses premiers mètres, l’IA entre en action. Le modèle algorithmique compte les céréales laissées sur le sol à partir d’une photo prise depuis l’andain derrière le véhicule. Il a été entraîné avec des milliers d’images de grains étiquetées à la main sur le principe de l’apprentissage supervisé.

Les résultats de ce « grainloss calculator » sont remontés dans l’application Harvest Coordination App. Le conducteur peut accepter ou rejeter le résultat qui est également utilisé pour améliorer le modèle d’IA.

Connectée au bus de données CAN (Controller Area Network) – une fonctionnalité très répandue dans l’industrie – de la moissonneuse-batteuse, l’application s’enrichit de métadonnées comme les informations sur le véhicule ou la qualité de la récolte.

« Des conseils sont donnés au conducteur, par exemple conduire plus lentement ou ajuster les paramètres de la moissonneuse-batteuse », explique Roel Vermeersch, chef d’entreprise Axians Business Applications.

Grâce à la géolocalisation des véhicules et la modélisation spatiale du champ, l’application trace toutes les informations relatives à la culture et aux activités liées aux emplacements sur le champ, augmentant ainsi le niveau de granularité dans la traçabilité des produits alimentaires.

Des atouts pour les fermiers comme pour les entrepreneurs 

Cette solution est développée pour le fabricant de machines agricoles CNH Industrial. Gérante de l’exploitation Agri Minon, Annie Van Landuyt l’a expérimentée. Elle met en avant deux avantages principaux.

Le premier porte sur la coordination entre la moissonneuse et la benne. Le second concerne le rapport automatiquement généré. Une fois le champ terminé, elle connaît immédiatement la qualité et le tonnage de la récolte ou le pourcentage de graines perdues. Le fermier peut ensuite optimiser les conditions de stockage en tenant compte du taux d’humidité et de la qualité de la récolte.

CNH Industrial en profite également en améliorant la maintenance prédictive de ses machines agricoles. En attendant l’arrivée, d’ici dix ou quinze ans, de véhicules autonomes qui pourraient se synchroniser avec une intervention humaine limitée.

16/09/2021

En savoir plus :
Regardez la vidéo