Les normes et les contraintes auxquelles sont soumises les unités de production pharmaceutiques sont aujourd’hui d’autant plus fortes que la course aux vaccins contre la Covid-19 bat son plein. Un environnement exigeant qui induit, pour les laboratoires, comme pour les entreprises VINCI Energies qui les accompagnent, un exercice de réactivité et d’agilité.

La pandémie de Covid-19 et la course aux vaccins soumettent l’industrie pharmaceutique mondiale à un niveau de pression inédit. C’est notamment le cas dans le secteur de la production, un domaine où les entreprises VINCI Energies sont en première ligne par les solutions concrètes qu’elles apportent aux fabricants de vaccins pour lancer leur production plus rapidement.

« Le défi est de construire un système de distribution qui reste totalement stérile, et ce, dans un laps de temps très court. »

Qui dit production vaccinale en Europe, dit notamment Belgique. Ce pays est en effet la plaque tournante de l’industrie des sciences de la vie sur l’Ancien Continent. VINCI Energies y dispose de plusieurs entreprises qui accompagnent les principaux acteurs du marché.

En novembre 2020, Actemium Leuven, Actemium Herentals et Hooyberghs HVAC ont remporté le marché pour un projet de nouvelle ligne de production de vaccins contre les coronavirus (réseau d’utilités, fabrication et installation d’unités de nettoyage et de filtration, intégration d’équipements de production…).

« Sur ce projet, le défi est de construire un système de distribution qui reste totalement stérile avec toutes les qualifications requises, et ce, dans un laps de temps très court : au lieu de deux ans et demi habituellement, nous avons à peine eu un an », souligne Bart Groeninckx.

Le chef d’entreprise d’Actemium Leuven relève également l’agilité que requiert ce projet : « Compte tenu du temps réduit dont nous disposons pour les travaux, la phase d’ingénierie est en permanence challengée, parfois jusqu’à la dernière minute. Cela nécessite une communication continue avec le client. »

Actemium avait précédemment participé à un projet de plus grande ampleur encore : la refonte, de 2016 à 2018, d’une installation complète de fabrication de vaccins près de Bruxelles. « Nous avons construit l’usine complète avec le concours de neuf entreprises VINCI Energies en Belgique et en France, raconte Jan Meeuwesen, Client Manager Life Sciences chez Actemium Herentals. Cela a nécessité une grande flexibilité compte tenu notamment de délais très courts, le volet automation se trouvant toujours par définition en fin de chaîne. »

Proximité

En Normandie, à la complémentarité et à la flexibilité, Actemium ajoute la proximité. « Sur le site Sanofi Val-de-Reuil, l’association de trois de nos entreprises de Nassandres-sur-Risle (expertise machines spéciales), Grand-Couronne (électricité et instrumentation) et Le Havre Process Control (informatique industrielle) nous permet de pouvoir gérer et équiper en grande partie le complexe, mais aussi d’être très réactifs, les trois entreprises étant situées à moins d’une heure du site », avance Ghislain Brière, chef d’entreprise Actemium Le Havre Process Control.

Actemium y assure un contrat d’assistance technique en EIA (Electricité, Instrumentation, Automatisme). « Nos missions concernent aussi bien l’installation et la gestion de « retourneurs d’alvéoles » (machines dédiées au retournement des alvéoles d’œufs en sortie de lignes de production des vaccins afin d’évacuer les coquilles vers le traitement des déchets) que d’îlots robotisés, de transfert de flacons depuis la sortie des remplisseuses vers les lyophilisateurs et de systèmes de convoyage d’œufs depuis l’usine Ovopharm vers le site Sanofi Pasteur », détaille Ghislain Brière.

Mais le site de Val-de-Reuil est aussi un centre mondial de distribution exportant dans 190 pays tous les vaccins fabriqués par Sanofi en France et en Europe, soit 900 millions de doses de vaccins expédiées chaque année.

« Dans le cadre de cette activité de transitique, nous assurons la maintenance de toute la partie informatique industrielle. Notre expertise pour le système numérique de contrôle-commande est fondamentale, car tout le site est entièrement automatisé. C’est une mission que nous venons de mener pour le projet d’extension du site qui doit être finalisé en 2023 », précise Ghislain Brière qui a pu mobiliser pour l’occasion une équipe en assistance technique dont les collaborateurs ont entre 15 et 30 ans d’expérience dans ce domaine.

Plus de 30 ans d’expérience

L’expertise de VINCI Energies sur le marché pharmaceutique et notamment celui des vaccins est en effet aussi le résultat d’une longue expérience, à l’image de celle acquise par Actemium au cours de plus de trente ans de partenariat avec le groupe Sanofi. Sa longue collaboration avec le site Sanofi Marcy-l’Etoile près de Lyon en témoigne. Pour le plus important site de production de vaccins en Europe, qui exporte sa production dans 150 pays à travers le monde, les entreprises Actemium mobilisent de nombreux savoir-faire.

« Nos experts ont une parfaite maîtrise de la norme FDA qui régit le marché en matière de process de fabrication et dont l’exigence est très élevée. »

A commencer par le domaine des équipements de production. « Nous sommes présents sur toute la chaîne de production des vaccins, mais c’est notamment sur les étapes de récolte et de purification que nous apportons l’expertise la plus pointue avec la confection de cuves spéciales en inox par nos chaudronniers et tuyauteurs hautement qualifiés », explique Jean-Pierre Nemoz, directeur du Développement de VINCI Energies France Industrie Centre Est Méditerranée.

En matière de pilotage de l’automatisation des équipements, autre savoir-faire d’Actemium, les différentes entreprises de la marque peuvent s’appuyer sur des professionnels ayant une connaissance fine des procédés pharmaceutiques du fait de leur double cursus automatisation et chimie-pharma.

« Nos experts ont une parfaite maîtrise de la norme FDA (Food and Drug Administration) qui régit le marché en matière de process de fabrication et dont l’exigence est très élevée », note le directeur du Développement. « Nous avons également l’une de nos entreprises qui gère un contrat de maintenance sur l’ensemble du site de Marcy-l’Etoile, de la production à la R&D. »

Enfin, dernier atout, et non des moindres, d’Actemium, selon Jean-Pierre Nemoz : sa capacité à faire du sur-mesure. « C’est notamment grâce à cette agilité que nous avons engagé avec Sanofi des échanges afin de participer au projet EVF (Evolutive Vaccine Facility) à Neuville-sur-Saône, une unité flexible d’un nouveau type hébergeant plusieurs modules de production qui permettront de produire 3 à 4 vaccins simultanément selon leur saisonnalité. »

11/03/2021