Les applications proposées aux citoyens sur leur smartphone visent à faire évoluer les relations entre les institutions et les administrés. Leur champ d’intervention dépend des acteurs qui les portent : collectivités, entreprises, initiatives citoyennes. De la même façon, la diversité des intervenants influe sur la façon dont ces applications modifient l’espace public. Le Cerema a dressé un panorama de ces outils afin de comprendre leurs finalités leur impact réel sur l’espace public. Les dispositifs sont rassemblés en 5 groupes : les écrans tactiles et panneaux mobiles, les participations citoyennes dans l’aménagement urbain, les démarches d’initiative citoyenne, la production de données visant la transformation de l’espace et le détournement numérique d’espaces publics.

12/03/2020

Découvrez d'autres