La planète devra héberger plus de 2 milliards de personnes supplémentaires d’ici 2050, selon les Nations unies. C’est pour les loger qu’un architecte espagnol, Javier López-Menchero Ortiz de Salazar, a conçu Espiral 3500, un projet d’« immeuble-ville » qui intègre dans la verticalité des appartements et des parties publiques habituellement distribuées horizontalement, au sol. On trouve ainsi dans Espiral (qui tire son nom de la rue qui serpente autour de l’immeuble) des commerces, des parcs, des espaces de loisirs, mais aussi des potagers collaboratifs et même une plage, commente l’architecte dans un entretien à Usbek & Rica. Il y livre sa vision de la ville à venir : « Les bâtiments ne seront plus des éléments isolés. Dans la ville de demain, les infrastructures de connexion vont jouer un rôle clé dans la performance des systèmes énergétiques. »

En savoir plus :
https://usbeketrica.com

Découvrez d'autres