Mobilité partagée, gestion de flotte de voitures, traitement des données pour le transport, véhicules connectés, conduite autonome et e-mobilité… Plus de 500 startups ont investi l’économie de la mobilité en Israël. Avec succès, comme en témoigne Waze, l’appli GPS collaborative rachetée par Google, Moovit racheté par Intel ou encore des sociétés du secteur technologique comme Mobileye et Valens. La vitalité du secteur, véritable laboratoire d’innovations, n’a pas échappé aux investisseurs en capital-risque qui poussent la porte des start-up technologiques et informatiques, séduits par le foisonnement de compétences dans la « smart mobilité ». L’étude que leur consacre le cabinet Roland Berger pointe notamment le savoir-faire dans la reconnaissance et le suivi des objets pour les systèmes d’assistance à la conduite, et dans la caractérisation des comportements de mobilité pour les services de covoiturage.

11/02/2021