Longtemps réservés au transport de la voix, les Réseaux Mobiles Professionnels de Radiocommunications (PMR) sont en plein essor avec la 4G et bientôt la 5G. Ils peuvent désormais être utilisés pour l’envoi de data complexe, suscitant l’intérêt croissant des industriels et des collectivités locales.

Attentats, catastrophes naturelles, accidents, interventions des forces de l’ordre : ces événements requièrent un système de communication opérationnel et résilient partout et à toute heure. C’est la mission assurée par les systèmes de communications critiques qui s’appuient sur les Réseaux Radio Mobiles Professionnels ou PMR (Professional Mobile Radiocommunications), disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Ces systèmes d’abord analogiques sont devenus numériques avec l’apparition des normes TETRA (Terrestrial Trunked Radio) dans les années 1990 puis du standard DMR (Digital Mobile Radio) en 2005. Grâce à la technologie LTE (Long Term Evolution), ils peuvent désormais permettre de nouveaux usages pour les organisations professionnelles. 

« Le marché des communications critiques est en plein essor. Depuis un ou deux ans, on assiste à une transformation en termes d’usage apportée par la technologie LTE (Long Term Evolution), autrement dit la 4G et bientôt la 5G, et qui permet d’intégrer de la data en plus de la voix », explique Fouad El Mernissi, International Business Development Manager chez Axians, la marque experte dans l’ICT de VINCI Energies.

Sur le tarmac des aéroports, par exemple, bagagistes, agents de piste ou agents de trafic seront dotés à terme de Smartphones leur permettant à la fois de continuer à communiquer de la même façon que sur leur terminaux TETRA actuels (via une application Mission Critical Push To Talk) mais également de pouvoir transmettre des flux vidéo en haute définition au centre de contrôle de l’aéroport.

Le prérequis des fréquences

Les premières installations de réseaux 4G professionnels sont plutôt récentes. Elles nécessitent un prérequis : disposer de fréquences privées distribuées par les autorités de régulation. En Europe, la situation reste assez hétérogène pour le moment.

En France, l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes (ARCEP) a dédié 40MHz sur la bande de fréquence en 2,6 GHz aux réseaux privés. Les Pays-Bas et l’Allemagne ont également accordé des fréquences ce qui n’est pas encore le cas au Portugal, en Belgique ou en Suède.

 « C’est un marché qui a énormément de potentiel, notamment avec l’arrivée de la 5G »

Les opérateurs télécoms qui possèdent des fréquences ont également la volonté proposer des services à destination des professionnels sur la base de leurs réseaux mobiles nationaux.

Avec l’avènement de la 5G, les opérateurs ont la ferme intention de se positionner sur ce marché en proposant des solutions aux organisations professionnelles. « C’est un marché qui a énormément de potentiel, notamment avec l’arrivée de la 5G, qui n’est pas rentable pour les opérateurs sur le seul marché du Grand Public. En fait, la 5G va aussi concerner le BtoB », précise le Business Development Manager d’Axians. 

Des réseaux dédiés pour une meilleure fiabilité et disponibilité

Etant dédiés à l’organisation professionnelle qui les déploie, les réseaux PMR permettent d’offrir un niveau élevé de qualité de service de manière fiable, continue et sécurisée. 

Ils sont ainsi l’alternative optimale aux réseaux des opérateurs publics qui peuvent être confrontés à des problématiques de capacité voire être submergés par l’afflux d’appels lors d’un évènement exceptionnel comme une catastrophe naturelle ou un attentat.

Les réseaux PMR sont également conçus pour répondre à des besoins précis en termes de couverture dans un site industriel par exemple, contrairement à la couverture des réseaux des opérateurs qui peut être insuffisante à certains endroits stratégiques du campus.

 

Zoom
Axians offensif sur un marché en croissance

Intégrateur système et imprégné d’une forte culture R&D, Axians est présent sur ce marché en pleine évolution technologique. Le groupe VINCI Energies a d’ailleurs acquis en 2019 deux sociétés positionnées sur ce créneau, Sysoco en France (renommée Axians Réseaux Mobiles Privés) et Koning & Hartman aux Pays-Bas. « Axians possède de manière historique l’expertise d’intégration et de gestion des réseaux PMR. Nous sommes aujourd’hui prêts à accompagner le saut technologique vers les réseaux 4G privés et bientôt 5G qui s’est engagé. », ajoute Fouad El Mernissi, pour qui les réseaux PMR de nouvelle génération dessinent le contour des réseaux haut débit de communications critiques régaliens et industriels 4.0 de demain.

15/04/2021