Editeur de logiciels de pilotage de la production, Courbon Software est passé d’un hébergement par le client à un mode cloud. Axians l’a accompagné dans cette montée en gamme en répondant aux enjeux de sécurité et de disponibilité.

MES, trois petites lettres qui représentent un gros enjeu pour les industriels. Le Manufacturing Execution System, ou logiciel de pilotage de la production, couvre toute la chaîne industrielle, de la réception des matières premières à l’étiquetage. Un MES assure ainsi le suivi de la production, la traçabilité des produits ou la mesure de performance des machines.

Acteur clé de ce marché, Courbon Software édite deux solutions, l’une dédiée à l’agroalimentaire, la chimie et l’industrie manufacturière (Producim), l’autre à l’industrie pharmaceutique, aux biotechnologies et à la cosmétologie (Pharmacim).

Jusqu’alors, cet éditeur de VINCI Energies proposait exclusivement ses solutions en mode « on-premise ». Cet hébergement dédié était privilégié pour des raisons techniques et par manque de maturité du marché.

« Labeyrie Fine Foods voulait décharger ses équipes IT de l’exploitation, de la surveillance, de la sauvegarde et de la maintenance de la solution. »

Le déclic du changement d’approche est intervenu en 2020 avec un appel d’offres remporté auprès de Labeyrie Fine Foods. Le groupe agroalimentaire, qui commercialise les marques Labeyrie, Blini ou Delpierre, souhaitait un hébergement hybride, voire en mode SaaS, pour l’ensemble de ses usines.

« Labeyrie Fine Foods voulait décharger ses équipes IT de l’exploitation, de la surveillance, de la sauvegarde et de la maintenance de la solution, se rappelle Bernard Durand, ingénieur commercial chez Courbon Software. Nos solutions étant déjà full web, sans client à installer sur le poste de travail, le passage en mode SaaS (Software as a Service) a été facilité. »

SaaS premium

Pour « monter ses offres dans le nuage », Courbon Software a fait appel à une autre entreprise de VINCI Energies. Spécialisée dans les solutions ICT, Axians a répondu aux enjeux de cybersécurité, de disponibilité (taux supérieur à 99,9 %) et de continuité d’activité avec une réplication des données sur site distant. Axians a aussi garanti des capacités de processeur et de mémoire qu’il est possible d’augmenter en fonction des besoins.

L’offre portée en commun a permis de réunir dans un même abonnement l’accès à l’application, l’hébergement, les mises à jour et le support applicatif. « Le client n’a qu’un seul interlocuteur », souligne Bernard Durand.

L’offre se distingue du mode SaaS traditionnel où les entreprises utilisent toutes la même application et se voient imposer les montées de version par l’éditeur. Courbon Software propose, lui, une approche « premium » du SaaS. Chaque client a sa version d’application et sa propre base de données sans que ne lui soit imposé de politique de « versioning » et surtout d’isoler ses propres données.

« Pour un MES qui a des échanges avec différents automatismes et applications métiers, la stabilité de la plateforme est essentielle, reprend l’ingénieur commercial de Courbon Software. Tout changement de version suppose de multiplier les tests de non-régression. »

L’objectif est aussi de créer un « core model » (modèle de base) pour répondre à tous les cas d’usage observés chez son client Labeyrie Fine Foods. Les lignes de production qui transforment du canard ou du saumon fumé, comme c’est le cas sur le site pilote, n’ont, en effet, pas les mêmes contraintes. Le projet, qui s’étalera sur plusieurs années, prévoit un déploiement sur une dizaine d’usines du groupe français.

17/05/2021

En savoir plus :
Regardez la vidéo